Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 20:43

``Je sais que la France est un pays dont on s’exile actuellement. Les Français qui viennent au Québec pour rejoindre l’Amérique sont prompts à dire du mal du pays qu’ils ont quitté, ce qui va de soi, je devine, même s’ils ne parlent que de lui, parce qu’on ne se sépare pas mentalement aussi facilement de son pays qu’on peut le faire physiquement. Quand je les croise, ils me disent que la France s’entête à ne pas se fondre dans le moule de la mondialisation, à la manière d’un vilain reproche, et j’ai quant à moi tendance à l’aimer en partie pour ça. Que la France ne soit pas aux normes mondiales me plaît bien davantage que cela ne me choque. Que le monde entier ne soit une reproduction du New Jersey ne me chagrine pas outre-mesure. Je confesse une chose : je fêterai le 14 juillet avec infiniment plus de bonheur que je n’en sentirai jamais un 1er juillet. C’est peut-être pour cela que même si je n’idéalise pas la France, j’ai seulement envie, aujourd’hui, d’en dire du bien. La France n’est pas mon pays, mais j’aime à croire qu’elle n’est pas pour moi qu’un pays parmi d’autres. J’aime la France même si j’ai l’impression qu’elle-même, souvent, ne s’aime plus.``

Partager cet article

Repost 0

commentaires