Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 18:40
Repost 0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 15:20
Repost 0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 01:42

Même si le Canada, dont le Québec, attire de plus en plus de Français, ce ne serait pas leur premier choix d'expatriation.

En effet, selon des données compilées par Métro News en France (anciennement le journal Métro) les Français expatriés se retrouvent en premier lieu en Suisse, puis au Royaume-Uni et ensuite aux États-Unis.

Le Canada apparait au 6e rang de ce palmarès mondial.

Ces chiffres sont basés sur les statistiques de la présence française à l'étranger du gouvernement français. En effet, au 31 décembre 2012, 1 611 054 Français étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, dont 78.000 Français au Canada.

Mais attention, il faut prendre une chose en considération, il n'est pas obligatoire en tant que Français de s'inscrire au registre des Français hors de France.

Repost 0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 01:37

Le Canada a annoncé lundi qu'il porterait en appel toute décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) qui maintiendrait l'interdiction de l'Union européenne (UE) d'importer et de vendre de la fourrure ou de la viande provenant du phoque.

Dans une décision rendue lundi, l'OMC a conclu que cette interdiction ne respectait pas les règles commerciales internationales. L'organisme affirme toutefois du même souffle que cette interdiction peut être justifiée pour des raisons éthiques concernant le bien-être des animaux.

Le Canada, qui, avec la Norvège, contestait l'interdiction de l'Union européenne imposée en 2010, a rapidement réagi lundi matin.

Quelque 900 000 phoques sont chassés chaque année à travers le monde, selon la Commission européenne. Outre le Canada et la Norvège, le Groenland et la Namibie pratiquent eux aussi la chasse commerciale du phoque.

Aux Îles-de-la-Madeleine, 900 familles vivent de la chasse aux phoques. Cette chasse est également une industrie importante à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les prises des chasseurs restent bien en deçà du quota établi par le gouvernement fédéral, qui est d'un maximum de 400 000 phoques tués par année. La saison de la chasse avait mené l'an dernier à la capture d'environ 91 000 phoques. Plus de 300 000 phoques avaient été tués en 2006, 2007, 2008, avant que l'embargo soit mis en place.

Avant, les Inuits vendaient les peaux et gardaient la chair des phoques pour se nourrir. Maintenant qu'on ne leur achète plus de fourrure, ils n'ont pas d'argent pour payer l'essence et les balles pour aller chasser, et restent chez eux », indique Gil Thériault, du Réseau des gestionnaires de la ressource du phoque.

« Les Européens disent qu'ils veulent bien acheter les produits des Inuits si ces derniers ne font pas d'argent avec ça. Mais ça coûte cher la chasse aux phoques. Les Inuits chassent avec des motoneiges et des GPS. Nous ne sommes plus en 1950 », précise-t-il.

"SI ON METTAIT DES FENÊTRES AUX ABATTOIRS, PLUS PERSONNE NE MANGERAIT DE VIANDE " (SIR PAUL MC CARTNEY)

Repost 0
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 01:29

Depuis 2011, une directive "prévoit que les services de garde subventionnés par l'État doivent être exempts d'activités ayant pour objectif l'apprentissage d'une croyance, d'un dogme ou de la pratique d'une religion spécifique".

Du coup, depuis maintenant 2 ans, on ne peut plus officiellement chanter "Au claire de la lune" sans en changer le fameux "Pour l'amour de Dieu". Est-ce vraiment appliqué ? Est-ce vraiment utile ?

Repost 0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 02:48

Vieux Montréal Partie 2

Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Vieux Montréal Partie 2
Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 16:48

En compilant son classement des villes et régions du Canada selon l’attractivité du marché de l’emploi, le service des études économiques de la BMO fait ressortir que « le nombre de Canadiens qui émigrent d’une province à l’autre vient d’atteindre son niveau le plus élevé depuis près d’un quart de siècle ». Derrière cette mobilité du marché du travail se cache un important contraste d’une région à l’autre, les provinces pétrolières de l’Ouest affichant les soldes migratoires les plus élevés. Par ville, Regina arrive au sommet pour l’attractivité du marché de l’emploi, suivie par Calgary, Edmonton et Saskatoon.

Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 02:47
Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 18:19
Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 16:32

De passage à Paris, le négociateur québécois de l’accord de libre-échange Canada-Union européenne, Pierre Marc Johnson, en a profité pour écorcher la France. Le Québec a été la plupart du temps seul à défendre l’exception culturelle dans ces négociations, a-t-il déclaré devant une soixantaine d’invités triés sur le volet venus l’entendre à la Délégation générale du Québec à Paris.


« On va se dire un certain nombre de choses très franches, a-t-il déclaré. Le Québec a été seul dans cette négociation pendant trois ans. Vraiment seul ! Même la France n’était pas à ses côtés. »


Pour l’ancien premier ministre, il aura fallu l’intervention de la Coalition (québécoise) pour la diversité culturelle auprès de la coalition française ainsi que de certaines personnalités comme l’ancienne ministre Louise Beaudoin pour faire finalement bouger les choses.
« Quand on est arrivé dans cette négociation et qu’on a parlé d’exception culturelle, on a eu l’impression d’être littéralement pris pour des Martiens », dit-il. Selon Pierre Marc Johnson, il aura fallu deux ans et demi pour que le Québec retrouve son « allié naturel [la France], non sans effort parfois. » Mais là encore, la France n’a d’abord défendu l’exception culturelle que pour le seul secteur de l’audiovisuel. Il aura fallu un an de plus pour la convaincre de soutenir finalement la revendication plus générale du Québec. Précisons que, durant ce processus, le gouvernement socialiste de François Hollande a remplacé celui de Nicolas Sarkozy.


Même si le texte du traité est toujours en voie de finalisation malgré l’annonce d’un accord de principe le 18 octobre dernier, Pierre Marc Johnson se dit convaincu que « les industries culturelles seront exemptées de l’application des principes de l’accord » et que « l’État québécois pourra continuer de soutenir la culture de la manière qu’il choisira ».

Repost 0