Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 15:36

 

  À quelques kilomètres de Montréal, au beau milieu du fleuve Saint-Laurent, 5 petites îles forment le parc national des Îles-de-Boucherville. Ce parc offre des espaces verts, des chenaux grouillant de vie et des sentiers en bordure de l'eau. Marcheurs, cyclistes et canoteurs y viennent pour respirer l'air pur, pour fuir les bruits de la ville. Nombreux sont ceux également qui profitent de leur passage pour y faire l'observation d'un mammifère très populaire : le cerf de Virginie. D'autres feront une incursion dans le temps à la découverte des premières nations ayant fréquenté les îles du parc.

 

 

 

b13

 

b6

 

b8

 

b7

 

b4

Reconstitution d'une habitation amérindienne en écorces d'arbre:

 

b9

Ça ressemble aux trains-couchettes de la SNCF:

b10

Couchette en rondins comme à la SNCF:

b11

Première parabole en peau de castor:

b12

Bac à cable pour aller visiter l'île Grosbois, de la Commune et ....

b1

L'île à Pinard qui se trouve juste à côté de l'île aux raisins ( véridique):

b2

Tous les animaux de ces îles dont : la castor, la marmotte, le cerf de virginie, le vison, le renard roux ...

b14

La paruline jaune et le carouge à épaulettes:

b15

La belette à lunettes que l'on attire à la Corona:

b16

Et le blaireau loucheux :

b17

Repost 0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 16:57

 

Un concert c'est une salle, de l'alcool, du son, des instruments, des lumières, un pupitre de contrôle, un groupe et des roadies qui installent et remballent le matériel ... et aussi des connards chargés de la sécurité avec des bras épais comme de la mousse expansée et l'impression qu'ils sont Kevin Costner dans Bodyguard. Voici quelques photos du concert d'hier soir côté coulisses:

 

L1030650L1030600

L1030604L1030614

L1030615L1030618

L1030620L1030621

L1030625L1030624

L1030627L1030634

L1030640L1030643

L1030646L1030647

L1030605L1030608

L1030616L1030626

L1030633L1030641

 

Mis bout à bout, voilà ce que cela peut donner:

 

 

 

Repost 0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 15:19


Coucou les corbeaux!

 

Comme grand nombre de fans  de Cure, j'aimais aussi Cocteau Twins. Il y a 17 ans,  pour leur tournée de l'album" 4 calendar café", Ils étaient passés à Lille dans l'ancienne salle Aéronef de Lille  dans la rue Colson. J'entends un gars dans la fosse qui explique qu'il est facile de rencontrer les artistes après et qu'il a déjà rencontré les Pixies et d'autres... A la fin du concert, effectivement, on ouvre la porte à une poignée d'aficionados dont moi Zaza! S'en est suivie une belle rencontre, celle avec Robin Guthrie, le guitariste de Cocteau Twins.

 

Pendant que papa et maman m'attendaient dehors et voyaient la salle se vider et que maman me voyait parler avec un barbu, nous échangions nos adresses pour que je sois sur la liste des invités du concert de Liège la semaine suivante. J'ai ainsi reçu 2 jours plus tard la confirmation, et papa et maman m'avaient gentiement conduit à Liège. J'ai gardé contact avec Robin qui m'écrivait des cartes postales (choses qu'on ne fait plus de nos jours) des lieux où il faisait des concert dont Honolulu, San Francisco, Tokyo.C'était le temps où aller vérifier le courrier à la boîte aux lettres était du plaisir ( dorénavant ce n'est plus synonyme de fil à la patte et de factures à payer), j'avais aussi 24 correspondants dans le monde entier, tous fans de Cure avec qui nous échangions des cassettes de concerts pirates au son dégueulasse et avec qui je pratiquais mon anglais.Je dois avouer que je calquais les lettres avec du apier carbone mais que je customisais toujours un peu les lettres pour chacun.


Ensuite, à 18 ans, je suis partie pour la 1ère fois de la maison pour un stage à Londres et là j'y ai revu Robin qui est venu me chercher en super carette et qui m'a griffonné sur un bout de papier tous les endroits et marchés cool à faire sur Londres, ce que je ne manque pas de refaire chaque fois que j'y retourne. Nous nous sommes revus quand j'ai travaillé un an à Wolverhampton et avec les années, nous avons perdu un peu contact. Lui est parti vivre en Bretagne et nous sommes partis ici à Montréal. Jeudi soir, nous feuilletons le journal des concerts et voilà que Robin donne une prestation avec Bredan Perry, le chanteur d'un autre très grand groupe des années 80, Dead can dance. Pour ceux qui ne connaissent pas, Lisa Gerrard la chanteuse de ce groupe a fait la musique de fin du film Gladiateurs.

 

 

 

 

Nous nous sommes donc rendus ce vendredi soir où Robin a joué ce son si propre à lui,ses envolées de guitare si aérées et fidèles à lui-même. Au moment de remballer, je me manifeste et on s'est retrouvés pour parler un peu après tout ce temps.L1030628


Brendan Perry est ensuite monté sur scène, 2 ou 3 gothiques arboraient la tenue de l'époque mais la majorité d'entre nous avions grandi...Brendan Perry figure dans mes voix préférées avec David Bowie, Dave Gahan et Sting ( pour Robert Smith, maman, tu sais bien qu'il est hors compét;). Si vous allez voir les clips de Dead can dance ( les morts peuvent danser), on est plein pot dans le gothique. Avec le temps, notre ami qui arbore la boule à 0 et la marque inévitable des années, se met à gigoter, danser sur ses chansons , véritables messes noires. Il est vrai que l'attitude gothique et de faire la gueule pour rien te fait sourire quand la vie passant t'a appris les quelques tours qu'elle a à te jouer...


Robin est venu accompagner Brendan Perry sur scène pour reprendre une chanson du projet "This Mortal Coil", Song to the siren, sublime chanson, en voici la vidéo:

 

 

Un ancien clip de Dead Can Dance:

 

 


Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 20:22

 

Le Steve Jobs de la poutine, le Hugh Hefner du burger ou encore le Alain Ducasse de la frite s'appelle Gino plus connu sous le nom de GIGI. Il connaît personnellement Fabienne Thibeault (paraît que c'est une chanteuse) :

 

L1070878

 

L1070879

 

Voila une de ces productions pour 5,95$:

 

L1070876

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 19:28

 

L'extraordinaire Marine Le Pen occupe le terrain lorsque  Nicolas Sarkozy est aux toilettes. Profitant d'une chiasse carabinée du petit Nicolas dû au démissionnaire  Georges Tron accusé de harcèlement sexuel, la perfide Marine Le Pen a adressé en douce ce mercredi une lettre à tous les députés (alors que le taux d'analphabétisme frôle les 85%) pour les inviter à demander aux Français qui disposent d'une double nationalité de «choisir (leur) allégeance: la France ou un autre pays».On ne peut pas choisir entre le sirop d"érable et le maroilles, c'est trop cruel ... surout si c'est ma mère qui fait la flamiches.

 

Dans son courrier, la présidente du Front national soutient que la France connaît une «explosion» du nombre des binationaux (et de connerie aussi). Le seul chiffre qu'avance Marine Le Pen est celui des Franco-Algériens (on a trouvé les coupables), qui seraient, affirme-t-elle, «près de 4 millions». Il faudrait déja qu'elle analyse factuellement le nombre et les raisons de la binationalité car avec ce genre de personnage, il ne faut pas s'étonner que les français aillent s'installer ailleurs ....


La leader d'extrême droite juge «potentiellement explosive» la «présence massive de citoyens tiraillés par leur double allégeance». Ils pourraient hésiter entre le couscous et le Flunch  ou  entre Sarkozy et Le Pen au premier tour ... À l'en croire, cette situation serait susceptible de peser sur la politique étrangère de la France. Pour rappel, si la France dépense 1,2M d'euros par jour en Libye c'est dans le but de pouvoir rapidement endiguer les flux migratoires vers l'Europe du Sud, ce que faisait trés bien Khadafi.

 

La présidente du FN s'inquiète aussi que «les mêmes citoyens participent, en raison de leur pluriappartenance, à des élections majeures dans des pays différents». Elle s'inquiète surtout du vote de ces derniers en France qui n'iraient pas pour elle, a moins d'être sado-masochiste. «L'échec patent de la double nationalité, poursuit Marine Le Pen, s'est affiché jusque dans diverses rencontres sportives récentes, à la suite desquelles de jeunes Français binationaux ne brandissaient pas notre drapeau tricolore, mais la bannière d'une autre nation.» Les footballers sont des cons, c'est pas nouveau et encore plus ceux qui se croient intelligents parce qu'ils lisent Télérama ou "Martine fait des confintures".

 

Dans 1 an, nous devrions avoir notre double nationalité Canada-France et ce sera une grande fièrté:  je continuerai d'avoir la larme lorsque je verrai un reportage sur la culture des moules en Charente-Maritime et de m'émouvoir  dans un concours de bûcherons de Sainte Tite ... et surtout je ne me ferai plus emmerder a la frontière américaine.

 


Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 19:34

Selon le ministère canadien de l'immigration, en 2010, 37% des immigrants arrivés au Québec provenaient d'Afrique dont plus de la moitié du Maghreb.

De ce chiffre découle une nouvelle politique d'immigration canadienne: le gouvernement veut "rééquilibrer progressivement la proportion que représente chacun des grands bassins .. pour qu'en 2015 cette proportion soit limitée à un maximum de 30 % pour chacun de ces bassins" et vise "une stabilisation relative du volume des admissions ...de manière qu'en 2015, la moyenne annuelle des admissions s'établisse à 50 000 personnes" contre 55 000 admissions aujourd'hui.

 

Le gouvernement ira chercher cette réduction dans le bassin Afrique et particulièrement dans sa partie Nord. C'est en effet le seul bassin à dépasser le seuil maximum des 30%. Simple calcul: de 37% sur 50 000 soit 20 350, on passera à un maximum de 30% sur 50 000 soit 15 000 candidats sélectionnés depuis la plus grande région francophone au monde.

Ce réajustement viendrait aussi des difficultés d'intégration professionnelle que connaissent les immigrants originaires du Maghreb. En affirmant qu'avec la baisse du nombre de candidats maghrébins sélectionnés, on réfléchira mieux aux moyens de permettre à ceux qui sont déjà là de s'insérer dans le marché du travail.

 

 Selon une étude réalisée dernièrement, ce sont 40% des nouveaux arrivants qui sont originaires d'Afrique. Il s'agit d'une grande transformation du profil de l'immigration au Québec, laquelle était jusque-là majoritairement européenne. On vient d'apprendre, par ailleurs, qu'après le français et l'anglais, la langue maternelle des élèves inscrits dans les écoles de l'île de Montréal est l'arabe dans 8,28% des cas devant l'espagnol (6,57%) et le créole (3,29%). Tout cela ne manque pas de poser des défis à la société québécoise.

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 18:57

 

Dès 2012, les étudiants paieront 325$ de plus par année sur cinq ans pour fréquenter les universités québécoises. Le gouvernement Charest a tenu sa promesse et a augmenté les frais de scolarité dans son budget présenté aujourd'hui, semant la grogne chez les étudiants.

Les frais de scolarité annuels passeront de 2168$ actuellement à 3793$ en 2017, peu importe la discipline étudiée. A titre de comparaison, jusqu'en 2004, je payais l'équivalent de 450$ par année universitaire en France.


«C'est la plus grosse attaque à l'accessibilité aux études faite par un gouvernement depuis plus de 20 ans» .... «Les étudiants et leurs familles ne peuvent pas assumer une telle hausse.  Le «Plan de financement des universités québécoises» d'une durée de six ans prévoit de faire augmenter de 25% les revenus des universités d'ici 2017, soit une hausse de 850 millions de dollars. Le gouvernement contribuera pour 530 millions$, faisant passer sa part de contribution de 54% à 51,4% du budget total.


Pendant ce temps, les étudiants «feront leur juste part» selon le ministre des Finances, Raymond Bachand, et verront leur participation financière passer de 12,7% à 16,9%. Une demande jugée «courageuse» par la présidente de la Fédération des chambres de commerces du Québec, Françoise Bertrand. «On aurait souhaité une hausse encore plus élevée pour rejoindre la moyenne canadienne. Mais c'est un bon début», dit-elle.


Sauf exceptions, "pas d'études = pas d"accessibilité aux hauts postes" à hauts revenus. Question: Pourquoi est-ce que le Plan du gouvernement québécois vise a tranforrmer le Québec en une usine à pauvres qui ne pourront seulement travailler que dans des Mc Do ou des Home Dépôts a 9$ de l'heure. Une jeunesse cultivée et compétente est génératrice de revenus et donc d'emplois. Pourquoi réduire sa province à si peu .... si ce n'est que la médiocrité ne conteste jamais l'imbécilité du pouvoir.

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 23:16

 

  On a tous eu des héros de jeunesse, des modèles que l'on aimait et aimons encore imiter dans leurs coups de gueule ou leurs répliques cultes. Le genre de personnage qui nous font avoir des étoiles dans les yeux, la larmette prête à tomber ou nous font hérisser le poil. Dans mon cas, il y a Arlette Laguiller, pour sa combativité inébranlable (dans un monde cynique) et sa force de conviction dans la défense des ouvriers (le coeur du XXième siècle), Jean Pierre Coffe pour ses colères intempestives et sur-exagérèes dans le fait que nous bouffions de la merde de jambon sous vide, Renaud pour son album "Laisse Béton", Corto Maltese pour ses aventures poétiques extraordinaires et enfin le roi des rois, l'as des as, le magnifique, le prince de la cascade et l'empereur du coup de boule aux entrées théâtrales fracassantes: Jean Paul Belmondo plus connu sous le nom de Bebel.

 

L'un des rares acteurs français ayant un surnom tout aussi humble que le personnage : Bébel. Bébel, c'est aussi l'acteur avec l'impressionnant record d'avoir fait venir en salles de cinéma plus de 130 millions de spectateurs ! À l'heure où on peut voir où et quand on veut un film, voir un film de Belmondo nécessitait de la patience et une attente qui ne pouvait que renforcer ce bonheur jouissif de le voir poursuivre le tueur en série Minos sur les toits de Paris avec l'agilité et l'instinct du félin dans ses pantalons pattes d'eph avec un cuir si serré qu'il devait provoquer l'asphyxie. Je me rappelle que TF1 annonçait 15 jours en avance les films de Belmondo qui passaient le dimanche soir. Bebel c'est le dernier héros du cinéma français avec un coeur énorme. Un héros accessible en antithése d'un Delon arrogant.

 

Son hyperactivité dans ses rôles, sa gouaille magique, son regard vif et malicieux et sa gestuelle de boxeur si théâtrale avec son fameux : "toc toc, bada-boum ... cascade". Ce que j'aime tout particulièrement et qui m'a toujours guidé dans ma manière de parler, ce sont ses répliques millimétrées évacuées comme des gifles. Le cinéma de Bebel, c'est le cinéma  des monstres comme Audiard, Verneuil ou Lautner, dans lequel on ne parle pas, on ne fait pas la réplique mais on "joute". Les mots sont des armes délectables qui font rire, pleurer ... et qui touchent à coup sûr. Avant de te prendre un coup de boule de Bebel, tu t'en prends toujours un verbal en introduction. Touchant dans un "Singe en Hiver", grand guignolesque dans "Le magnifque", mâle complet dans " le Professionnel", vengeur désinvolte dans "Le marginal", Bébel c'est notre gavroche national toujours avec le sourire de l'enfant heureux et le bronzage orange fluo de Saint Tropez.

 

Souvent catalogué comme étant l'acteur de films d'action pour simplés, Bebel est mon "distributeur de pains dans la gueule"préféré (avec Clint Eastwood) du cinéma. Lorsque je l'ai rencontré en Décembre 2009, Rue de Verneuil, j'étais comme un enfant devant des bonbons Haribo. Même après son AVC et sa canne à la main avec son chien et ses Ray Ban's, je restais en admiration totale devant mon héros et le revoyais debout sur les ailes d'un avion dans l'As des As, en face à face avec Bernard Blier dans "Le corps de mon ennemi", dans l'"Alpagueur" face à l'épervier Bruno Cremer (un autre grand), en aventurier dans "Stavisky" ou encore dans son rôle d'Arthur Lespinasse dans "Le Cerveau". Jean Paul Belmondo est sans aucun doute le magicien de mon enfance. Sa simplicité et sa gentillesse y sont certainement pour beaucoup. Comme je vous ai dit à l'hiver 2009 : Merci Mr Belmondo pour tous ces merveilleux moments passés dans mon enfance.

 

"Je sais bien que t'as pas buté l'autre imbécile ! Mais t'en as fait flinguer d'autres ! Si on rajoute à ça le racket, la drogue, les putes, ça fait une jolie carrière quand même ! Les vingt ans que tu vas prendre, [c'es]t'un peu la médaille du travail qu'on va te remettre. Jean paul Belmondo dans "Flic ou voyou, Michel Audiard, 1979.

 

Belmondo et Audiard dans leurs grandes oeuvres:

 

Un Belmondo toujours aussi touchant et toujours à son meilleur. La classe, c'est inné:

Belmondo c'est aussi l'art de la psychologie :
Et la meilleure poursuite en voiture de tous les temps (à partir de 8m52):
Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 16:31

 

   Plusieurs dizaines de manifestants ont bravé la pluie samedi pour participer à une marche organisée pour dénoncer « les politiques racistes » du gouvernement Harper dans le domaine de l’immigration, en attaquant particulièrement le projet de loi c-49 sur les passeurs d’immigrants illégaux. Ce dernier a été introduit en réaction à l’arrivée d'un bateau transportant 492 demandeurs d'asile du Sri Lanka en Colombie-Britannique en août 2010, prévoit la détention obligatoire des migrants illégaux pendant une période pouvant aller jusqu'à un an.


« Il faut arrêter les déportations, les détentions et la double peine imposée aux réfugiés. S’ils font cette démarche, c’est qu’ils ont peur pour leur vie. Ils ont de bonnes raisons de venir ici », soutient Sophie Schoen, elle aussi porte-parole de l’évènement.


Karl Bélanger, l’attaché de presse du chef du NPD Jack Layton affirme que le parti est sympathique à la cause de cet organisme et appuie sa démarche. « Le gouvernement Harper se trompe de cible. Avec le projet de loi c-49, on aurait criminalisé les mauvaises personnes. Il ne faut pas s’attaquer aux gens qui ont besoin d’aide, mais aux exploiteurs, les passeurs », explique ce dernier. M. Harper a indiqué que le gouvernement conservateur redéposerait le projet de loi C-49.

Repost 0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 15:17

Parce que Gigi de la "Belle Province" procure les meilleures frites et les meilleurs hamburgers de Montréal et parce que les gens vous tiennent la porte avec le sourire ce qui à Montréal est aussi rare qu'une route sans trous:

 

L1000360

 

L1000361

 

L1000363

Repost 0